Bois du matin

Sur Twitter, on m’a demandé dans un DM de me réveiller du bois du matin. Et c’est, je suppose, l’un des problèmes les plus pressants (ahem) que beaucoup de gens trouvent avec une chasteté à long terme. Le gars avec qui je discutais dit qu’après deux ans d’enfermement la plupart du temps, il lutte toujours avec les pressions du matin.

À ce stade, après plus d’une décennie d’enfermement la plupart des matins et plusieurs années d’enfermement presque tous les matins, je constate que je suis réveillé par la pression dans l’appareil peut-être 20% du temps. Plus souvent dans le cœur d’acier que les autres appareils dans lesquels je suis habituellement (Evotion 8, Holy Trainer 4 Nano, Cobra tight, Halfshell). Je pense que c’est parce que le Steelheart a plus de morceaux et de bobs à l’intérieur du tube qui peuvent être pincés ou étrangement pressés que les autres, plus son tube a probablement la plus grande capacité interne de tous les autres.

En général, je dirais (comme toujours) que les tubes plus petits sont meilleurs et plus confortables le matin. Il est également nécessaire d’avoir un anneau de base de bonne taille. Trop grand n’est pas mieux que trop petit, mais beaucoup trop petit peut mordre comme l’enfer. Mais en supposant que l’ajustement soit CORRECT (et honnêtement, l’anneau de base sur le Steelheart et l’Evo8 sont probablement tous les deux un peu petits pour moi), une grande partie attend que son corps accepte et s’ajuste.

Si vous recherchez ce blog, vous me trouverez en train de râler sur le bois du matin après des années d’enfermement. Mais maintenant, je ne m’en réveille pas la plupart du temps. Et même quand je le fais, la plupart des ceux-ci parfois, je peux me retourner et me rendormir. Bien sûr, chaque jour, je me réveille avec un appareil très serré, il est donc difficile de discerner la différence entre me réveiller normalement et être réveillé par l’étanchéité. Mais la vraie différence est qu’au fil du temps, j’ai cessé de ressentir de l’inconfort dû à l’oppression la plupart du temps. Je me retrouve presque toujours aimant la sensation de l’extrême étanchéité. Cela me fait me sentir réconfortée, soignée et sexy.

Est-ce mental ou physique? Je pense les deux. Le contenu est maintenant différent de ce qu’il était au début de sa conservation. Mon scrotum est plus étiré même si mes testicules sont plus gros. Et la tige du pénis elle-même a une rainure de l’anneau de base en appuyant dessus tous les matins. Je me suis donc physiquement adaptée à la chasteté permanente.

Mais je me suis aussi adapté mentalement. Le sentiment de cet appareil (quel qu’il soit) me retient serré le matin est honnêtement, la plupart du temps, le meilleur sentiment du monde pour moi. Je l’adore. J’en ai envie. Je vais souvent m’allonger sur le ventre et appuyer mon bassin dans le lit pour le sentir plus fort. Je fléchir le contenu quand je sens qu’ils perdent leur compression pour obtenir plus de sang en eux et rendre la sensation plus intense.

En réalité, l’oppression est la sensation caractéristique de ma sexualité. C’est ce à quoi ressemble la sensation de chaleur. C’est la manifestation physique de mon contrôle. C’est la gravité qui me maintient centrée en tant qu’homme gardé.

Donc, je ne sais pas quand l’interrupteur se retourne en se réveillant ennuyé par la pression et en se réveillant sous tension. Je commencerais par l’ajustement. Si c’est en ordre, je me parlerais de ce qu’est un homme gardé en permanence être. Je trouve que le moyen le plus rapide pour moi de me mettre la tête dans les défis de chasteté (en plus de faire tomber Belle) est de me dire que c’est ce que je suis. Ce à quoi j’ai affaire fait partie de qui Je le suis. Que je veux être ainsi et qu’il n’y a aucun moyen réel pour moi de ne pas m’en occuper sans perdre tout le paquet.

Ensuite, je me roule sur le ventre et je broie mon paquet serré dans le matelas et je fléchis le contenu pour qu’il gonfle putain de serré. Parce MMMMMM, ouais.