Chem-rections

Belle et moi conduisions dans le Wisconsin rural où il y a un nombre inhabituel de panneaux d’affichage pour la dysfonction érectile.

« Vous devriez l’obtenir », a-t-elle dit. J’ai ri. Elle ne plaisantait pas.

Flash avant l’autre jour. Je venais de donner à Belle son orgasme et nous nous câlinions après. J’ai noté que la dernière fois qu’elle voulait que le contenu soit sorti, c’était en avril et nous étions ici en juillet et j’étais juste curieuse (pas impliquer, suggérer ou en aucune façon déduire que je voulais, que je devais ou que je devrais être laissé sortir parce que c’est contraire aux règles) ce qui se passait avec ça.

Elle a de nouveau mentionné les médicaments contre la dysfonction érectile. De toute évidence, une graine avait été plantée.

Pour être clair, je n’ai pas de problème à avoir une érection. Du moins, pas si souvent. Je peux devenir dur sans problème. Mon problème, son le problème, c’est que je ne peux pas rester dur. Quand elle me laisse la baiser, j’éjacule sans orgasme (ce qui est comme un orgasme ruiné en elle) et puis immédiatement allez doucement et restez comme ça.

C’était pas comme ça. J’étais capable de dépasser l’éjaculation sans orgasme, puis de rester dure et de la baiser jusqu’à ce qu’elle pleure mon oncle. Une grande différence entre maintenant et ensuite est le temps qu’il m’a fallu pour arriver à la partie éjaculation. Avant, c’était beaucoup de minutes de baise et maintenant c’est littéralement 90 secondes, en haut. Pathétique.

Quatre-vingt-dix secondes de baise ne valent guère l’effort pour Belle. Je suis vraiment doué pour les autres façons de la faire descendre, alors pourquoi s’embêter avec la serrure et la clé et le désordre? Me laisser enfermer enlève tout autant ses rochers et est tout simplement plus efficace.

Mais elle aime se faire baiser. Et le strap-on est tombé en disgrâce puisque, encore une fois, elle ne veut pas être dérangée. D’où sa position selon laquelle si le contenu pouvait devenir difficile et rester ainsi, elle le laisserait sortir et en profiterait. Si ça ne peut pas, elle ne le fera pas.

Ce matin, j’ai rempli le questionnaire sur la dysfonction érectile sur le site web romain. Je les ai choisis parce qu’ils font de la publicité pendant les jeux de Dodger et le gars qui l’a commencé est un peu mignon. Quoi qu’il en soit, j’ai répondu à toutes les questions et je peux maintenant être contacté par un médecin ou ils peuvent simplement commencer à les envoyer, nous verrons. Apparemment, cela dépend de ce dont le Minnesota a besoin.

Donc, là où nous sommes arrivés dans ce voyage dans le déni de l’orgasme et la chasteté, c’est que mes érections sont forcées à l’enfermement et refusées quand elles veulent se produire, mais peuvent être forcées à se produire quand elles préfèrent ne pas le faire. Et c’estincredibly incroyablement chaud tbh.